GDR 2905 - Neurosciences de la Mémoire
 Directeur: Serge Laroche
UMR 8195 - Université Paris Sud - Bât. 446, 91405 Orsay, France

GDR CNRS 2905

Présentation

Comprendre les bases neurales de la mémoire et des pathologies de la mémoire est un des grands défis de la science moderne. Ce domaine a connu ces dernières années un essor considérable accompagné d'un renouveau important sur les plans conceptuel et méthodologique. À l'évidence, les succès anticipés depuis quelques années dans le domaine des neurosciences de la mémoire émergent nettement aujourd'hui grâce notamment aux formidables développements des approches et des connaissances dans les domaines de la génétique moléculaire, de la post-génomique fonctionnelle et de la biologie cellulaire du neurone d'une part, de la neurophysiologie des ensembles neuronaux, de la neuropsychologie et de la neuroimagerie cognitive de l'autre. Cette véritable révolution a été rendue possible par l'émergence de nouvelles sphères d'interactions entre disciplines où l'on assiste à un important travail d'unification de nature technologique et conceptuelle. Le progrès des connaissances sur les mécanismes de la mémoire a aussi ouvert des horizons insoupçonnés pour l'analyse des dysfonctionnements responsables des troubles de la mémoire dans diverses pathologies mentales comme pour le développement de nouvelles pistes pour des applications thérapeutiques innovantes. C'est dans le cadre de ces connaissances que sont profilées aujourd'hui nombre de recherches fondamentales et appliquées, qu'elles touchent à la pharmacologie de la mémoire ou aux dysfonctionnements mnésiques qui surviennent lors du vieillissement, de maladies neurodégénératives, neurologiques ou psychiatriques.

Ces nouvelles synergies ont permis des avancées majeures dans différents domaines de la recherche sur les bases neurales mémoire, domaines qui constituent les axes thématiques centraux du GDR. Au travers de ces orientations, comprendre les interactions entre différents niveaux d'organisation, depuis les niveaux moléculaires et cellulaires à celui des micro et macro-réseaux neuronaux et de leur plasticité, jusqu'à l'expression des fonctions cognitives de mémorisation du cerveau reste un grand défi. Une intégration forte des approches "bottom-up" et "top-down" intégrant de nombreux niveaux d'analyse semble seule à même de permettre d'avancer dans la compréhension des règles qui lient la machinerie moléculaire à la physiologie du cerveau et aux processus cognitifs. Une politique incitative de rapprochement entre les différentes approches des neurosciences de la mémoire et le développement d'interfaces nouvelles est nécessaire pour réussir une véritable approche intégrative des mécanismes et des pathologies de la mémoire.

Objectifs et missions du GDR

Le GDR NeuroMem, créé en 2005, a pour objectif de structurer la communauté des chercheurs du domaine et de développer des recherches innovantes et pluridisciplinaires sur des axes thématiques porteurs ciblés du domaine. Les principales missions sont :